Le baccalauréat STG

Les épreuves d'Économie et Gestion

Les épreuves du baccalauréat STG sont décrites dans le BO n° 10 du 9 mars 2006. Le site Eduscol consacre également une page présentant les documents d'accompagnement des épreuves d'Économie et gestion comportant des sujets zéro (http://eduscol.education.fr/D1167/STG_sujetszero.htm).
Chaque élève se présente à 2 épreuves du tronc commun (économie-droit, management) et une de spécialité, l'ensemble représentant plus de la moité des coefficients de l'examen. Une fiche syntétique des épreuves du bacalauréat STG est disponible sur le site du ministère.

Liens sur le site du ministère

Définition des épreuves

 
Objectifs de l'épreuve

L’épreuve porte sur les programmes de droit et d’économie des classes de première et de terminale de la série “sciences et technologies de la gestion”. Elle vise à évaluer la capacité du candidat à mobiliser ses connaissances et à mettre en œuvre ses acquis méthodologiques dans chacune de ces disciplines.

Modalités : épreuve écrite - coefficient : 6 - durée : 3 heures.
L’épreuve comporte :
  • une partie analytique à partir d’un ou plusieurs documents ;
  • une partie rédactionnelle visant à présenter une réflexion structurée sur une thématique donnée.

L’une des parties porte sur le programme de droit, l’autre sur le programme d’économie.
Chaque partie a un poids sensiblement égal dans la notation.

Critères d’évaluation
L’épreuve vise à évaluer les connaissances du candidat et ses capacités à :
  • analyser des phénomènes économiques ou des situations juridiques, à interpréter leur sens et leur portée ;
  • construire et présenter, sous forme rédigée, un raisonnement ou une argumentation, économique ou juridique.
Sujets zéro
Cinq sujets sont proposés (2 en économie et 3 en droit), chacun mettant l'accent sur la partie analytique ou la partie rédactionnelle de l'épreuve.
  • Chômage et politique de l'emploi
    - analyse de données extraites des Tableaux de l’Économie Française ;
    - la prise en compte des facteurs étudiés dans les politiques mises en oeuvre.
  • Responsabilité civile
    - analyse de l'arrêt de la deuxième chambre civile de la cour de cassation, 18 mai 2000 ;
    - développement d'une argumentation juridique sur l'évolution de la responsabilité civile et du droit de la responsabilité.
  • Dommage causé à autrui
    - qualification juridique et identification des fondements d'une action juridique ;
    - élaboration d'un raisonnement juridique et écriture d’une argumentation.
  • Les libertés du salarié au travail : montrer en quoi le droit protège le salarié
    - conseils portant sur la partie rédactionnelle de l'épreuve : plan, arguments et développement.
  • La coordination par le marché et la régulation par l'État
    - sujet : expliquez pourquoi l’État peut être conduit à veiller au fonctionnement concurrentiel du marché des
    produits.
    - proposition d'un plan et d'un barème.

Télécharger le document d'accompagnement

  • Épreuves du second groupe (oral)

Les épreuves du second groupe sont organisées comme suit :
- temps de préparation : 20 minutes ;
- durée de l’épreuve : 20 minutes.

Télécharger les exemples

 

Objectifs de l'épreuve

L’épreuve vise à évaluer la connaissance des concepts et des notions fondamentales figurant dans le programme et la capacité du candidat à les mobiliser pour l’analyse des organisations et des pratiques de management. Elle vise également à vérifier ses acquis méthodologiques dans cette discipline.

Critères d’évaluation
Les questions visent à évaluer :
- la maîtrise des notions, articulées à un contexte ;
- la capacité à exploiter des documents pour en retirer l’information pertinente ;
- la capacité à identifier, diagnostiquer et analyser une situation de management.

Très souvent, mais non systématiquement, il est demandé de commencer par identifier et
caractériser les organisations concernées.

Modalités : épreuve écrite - coefficient : 4 - durée : 3 heures.

L’épreuve prend la forme de l’étude d’une ou plusieurs situations concrètes de management des organisations, présentées dans un dossier documentaire accompagné d’une série de questions.

Sujets zéro

Le document d'accompagnement propose 6 sujets autour des contextes suivants :

  • Les Amis de la terre
  • MSF
  • La commune de Briffour
  • Marché de la chaussure
  • France Peinture
  • La commune de T.

Télécharger le document d'accompagnement

  • Épreuves du second groupe (oral)

Les épreuves du second groupe sont organisées comme suit :
- temps de préparation : 20 minutes ;
- durée de l’épreuve : 20 minutes.

Télécharger les exemples

 

 
L’épreuve de spécialité comporte deux parties :
  • une partie écrite, durée : 4 heures, coefficient 7 ;
  • une partie pratique, durée : 45 minutes, coefficient 5.
PARTIE ÉCRITE
Objectifs de l'épreuve

L’épreuve vise à évaluer les connaissances du candidat et ses capacités à :

  • analyser une situation de gestion ou de communication ;
  • élaborer, interpréter, utiliser et contrôler l’information ;
  • proposer, présenter et justifier une solution ;
  • mettre en oeuvre les outils, les méthodes, les techniques appropriés ;
  • montrer l’intérêt et les limites des outils, des méthodes et des techniques employés.
    (BO du 9 mars 2006)
Barème

Le nombre de points attribués à une question est sensiblement proportionnel au temps qui doit être consacré au traitement de la question par rapport à la durée de l’épreuve.

Sujets zéro

Outre le rappel des conditions générales de la partie écrite de l'épreuve, le document d'accompagnement propose trois sujets :

  • Meublois (sujet complet) ;
  • Bertin (sujet partiel) ;
  • Fleurans (sujet partiel).
PARTIE PRATIQUE
Objectifs de l'épreuve

L’épreuve prend appui sur l’étude et sur le projet réalisés par le candidat au cours de l’année de terminale :

  • le projet : vise à placer l'élève en situation de répondre à une « commande extérieure » ou simuler cette demande en intervenant en tant que conseil de l’entreprise concernée pour formuler un avis argumenté sur le processus ou l’activité étudiés.
  • l'étude : vise à sélectionner au regard du sujet, des informations pertinentes, à les analyser et à effectuer une synthèse. Pour la session 2007, trois thèmes ont été retenus (BO n° 28 du 13 juillet 2006) :
    - la prévision en gestion ;
    - la sécurité dans les traitements comptables ;
    - les stocks.
Déroulement de l'épreuve

La partie pratique de l’épreuve de spécialité se déroule en deux phases :

  • première phase : présentation de l’étude et du projet (durée 15 minutes).
    Le candidat présente l’étude puis le projet. Il expose les objectifs poursuivis, la démarche utilisée et les résultats obtenus en recourant autant que de besoin aux technologies de l’information et de la communication. Il précise pour le projet, sa contribution personnelle dans la production réalisée ;
  • deuxième phase : démonstration pratique et entretien avec le jury (durée 30 minutes). Le candidat répond aux questions en vue d’expliciter les résultats présentés, justifier la démarche suivie, les méthodes et les outils sollicités. Il met en oeuvre les technologies utilisées et répond aux sollicitations du jury.
Sujets zéro

Exemples d'études :

  • Le financement de l’entreprise, 2 exemples sur un même sujet : comment financer la création d’une entreprise ?

Exemple de projet :

  • Analyse de la profitabilité et de la rentabilité à partir d’un exemple précis (le portail "Aufeminin").
  • Épreuves du second groupe (oral)

Les épreuves du second groupe sont organisées comme suit :
- temps de préparation : 40 minutes ;
- durée de l’épreuve : 20 minutes.

Télécharger les exemples

 

L’épreuve de spécialité comporte deux parties :
  • une partie écrite, durée : 4 heures, coefficient 7 ;
  • une partie pratique, durée : 45 minutes, coefficient 5.
PARTIE ÉCRITE
Objectifs de l'épreuve

L’épreuve vise à évaluer les connaissances du candidat et ses capacités à :

  • analyser une situation de gestion ou de communication ;
  • élaborer, interpréter, utiliser et contrôler l’information ;
  • proposer, présenter et justifier une solution ;
  • mettre en oeuvre les outils, les méthodes, les techniques appropriés ;
  • montrer l’intérêt et les limites des outils, des méthodes et des techniques employés.
    (BO du 9 mars 2006)
Barème

Le barème est adapté à la portée de l'épreuve et repose sur l'analyse, les propositions formulées, le fond et la forme de la production. Les critères d'évaluation sont les suivants :

  • les connaissances ;
  • la capacité d’analyse de situations de communication ;
  • la mobilisation de méthodes et outils ;
  • les connaissances en gestion de l’information ;
  • les méthodes en organisation ;
  • les capacités en gestion.
Sujets zéro

Quatre contextes sont fournis dans le document d'accompagnement de l'épreuve écrite :

  • Société TID ;
  • Société ALDOR ;
  • LABO SYNTETIC ;
  • Hôpital B.
PARTIE PRATIQUE
Objectifs de l'épreuve

L’épreuve prend appui sur l’étude et sur le projet réalisés par le candidat au cours de l’année de terminale :

  • le projet : vise à placer l'élève en situation de répondre à une « commande extérieure » ou simuler cette demande en intervenant en tant que conseil de l’entreprise concernée pour formuler un avis argumenté sur le processus ou l’activité étudiés.
  • l'étude : vise à sélectionner au regard du sujet, des informations pertinentes, à les analyser et à effectuer une synthèse. Pour la session 2007, trois thèmes ont été retenus (BO n° 28 du 13 juillet 2006) :
    - la communication des organisations publiques ;
    - l'individu dans l'organisation ;
    - le travail en groupe dans les organisations.
Déroulement de l'épreuve

La partie pratique de l’épreuve de spécialité se déroule en deux phases :

  • première phase : présentation de l’étude et du projet (durée 15 minutes).
    Le candidat présente l’étude puis le projet. Il expose les objectifs poursuivis, la démarche utilisée et les résultats obtenus en recourant autant que de besoin aux technologies de l’information et de la communication. Il précise pour le projet, sa contribution personnelle dans la production réalisée ;
  • deuxième phase : démonstration pratique et entretien avec le jury (durée 30 minutes). Le candidat répond aux questions en vue d’expliciter les résultats présentés, justifier la démarche suivie, les méthodes et les outils sollicités. Il met en oeuvre les technologies utilisées et répond aux sollicitations du jury.
Sujets zéro

Exemple d'étude :

  • l’intégration des salariés.

Des pistes d'anticipation de sujets d'études pour chacun des thèmes nationaux sont également présentées.

Exemples de projets :

  • Société ARCHIBAL : remplacement d’un assistant, amélioration de l’archivage ;
  • Société de conseil NOVINDUS : formalisation d’une procédure d’accueil des nouveaux collaborateurs ;
  • LIBERTY COUNTRY CLUB : mise en plaace d'une politique de communication interne ;
  • Association « LOISIRS JEUNES - LJ » : présentation d'une association lors des « deux journées des Associations » ;
  • SARL ELECTRO PRADO : développer les ventes de l'entreprise et améliorer les prestations offertes aux clients.
  • Épreuves du second groupe (oral)

Les épreuves du second groupe sont organisées comme suit :
- temps de préparation : 40 minutes ;
- durée de l’épreuve : 20 minutes.

Télécharger les exemples

 

L’épreuve de spécialité comporte deux parties :
  • une partie écrite, durée : 4 heures, coefficient 7 ;
  • une partie pratique, durée : 45 minutes, coefficient 5.
PARTIE ÉCRITE
Objectifs de l'épreuve

L’épreuve vise à évaluer les connaissances du candidat et ses capacités à :

  • analyser une situation de gestion ou de communication ;
  • élaborer, interpréter, utiliser et contrôler l’information ;
  • proposer, présenter et justifier une solution ;
  • mettre en oeuvre les outils, les méthodes, les techniques appropriés ;
  • montrer l’intérêt et les limites des outils, des méthodes et des techniques employés.
    (BO du 9 mars 2006)
Barème

Le barème est adapté à la structure du sujet.

Sujets zéro

Deux exemples de sujets sont fournis dans le document d'accompagnement de l'épreuve écrite. Chacun d'eux mobilise plusieurs contextes différents :

  • sujet 1 : la fidélisation du client de la librairie L’HYDRAGON, l'analyse des ventes de glaces dans un hypermarché, le contact client dans un magasin franchisé Yves Rocher ;
  • sujet 2 : l’analyse du marché des glaces et lancement d'une opération commerciale au Crédit Mutuel Enseignant de Versailles.
PARTIE PRATIQUE
Objectifs de l'épreuve

L’épreuve prend appui sur l’étude et sur le projet réalisés par le candidat au cours de l’année de terminale :

  • le projet : vise à placer l'élève en situation de répondre à une « commande extérieure » ou simuler cette demande en intervenant en tant que conseil de l’entreprise concernée pour formuler un avis argumenté sur le processus ou l’activité étudiés.
  • l'étude : vise à sélectionner au regard du sujet, des informations pertinentes, à les analyser et à effectuer une synthèse. Pour la session 2007, trois thèmes ont été retenus (BO n° 28 du 13 juillet 2006) :
    - La fidélisation de la clientèle ;
    - La mise en valeur de l’offre ;
    - L’évaluation de la performance commerciale.
Déroulement de l'épreuve

La partie pratique de l’épreuve de spécialité se déroule en deux phases :

  • première phase : présentation de l’étude et du projet (durée 15 minutes).
    Le candidat présente l’étude puis le projet. Il expose les objectifs poursuivis, la démarche utilisée et les résultats obtenus en recourant autant que de besoin aux technologies de l’information et de la communication. Il précise pour le projet, sa contribution personnelle dans la production réalisée ;
  • deuxième phase : démonstration pratique et entretien avec le jury (durée 30 minutes). Le candidat répond aux questions en vue d’expliciter les résultats présentés, justifier la démarche suivie, les méthodes et les outils sollicités. Il met en oeuvre les technologies utilisées et répond aux sollicitations du jury.
Sujets zéro

Exemples d'études :

  • Quel est l’impact du développement des MDD sur les relations entre les
    producteurs et les distributeurs ?
  • Les préoccupations écologiques influencent-elle la perception et l’attitude des consommateurs face à
    l’emballage ?

Exemple de projet :

  • Développement de la clientèle du point de vente « La Mark ».

Cet exemple de projet est présenté avec une illustration de la contribution des élèves, un guide méthodologique pour l’élève ainsi qu'un exemple de présentation orale.

  • Épreuves du second groupe (oral)

Les épreuves du second groupe sont organisées comme suit :
- temps de préparation : 40 minutes ;
- durée de l’épreuve : 20 minutes.

Télécharger les exemples

 

L’épreuve de spécialité comporte deux parties :
  • une partie écrite, durée : 4 heures, coefficient 7 ;
  • une partie pratique, durée : 45 minutes, coefficient 5.
PARTIE ÉCRITE
Objectifs de l'épreuve

L’épreuve vise à évaluer les connaissances du candidat et ses capacités à :

  • analyser une situation de gestion ou de communication ;
  • élaborer, interpréter, utiliser et contrôler l’information ;
  • proposer, présenter et justifier une solution ;
  • mettre en oeuvre les outils, les méthodes, les techniques appropriés ;
  • montrer l’intérêt et les limites des outils, des méthodes et des techniques employés.
    (BO du 9 mars 2006)
Barème

Le barème est adapté à la structure du sujet.

Sujets zéro

Un exemples de contexte est fourni dans le document d'accompagnement de l'épreuve écrite. Il comporte des exemples de questionnement :

  • le cas Hypnos.
PARTIE PRATIQUE
Objectifs de l'épreuve

L’épreuve prend appui sur l’étude et sur le projet réalisés par le candidat au cours de l’année de terminale :

  • le projet : vise à placer l'élève en situation de répondre à une « commande extérieure » ou simuler cette demande en intervenant en tant que conseil de l’entreprise concernée pour formuler un avis argumenté sur le processus ou l’activité étudiés.
  • l'étude : vise à sélectionner au regard du sujet, des informations pertinentes, à les analyser et à effectuer une synthèse. Pour la session 2007, trois thèmes ont été retenus (BO n° 28 du 13 juillet 2006) :
    - la sécurité des systèmes informatiques ;
    - l'identité numérique dans les organisations ;
    - l'influence des systèmes d'information sur les organisations.
Déroulement de l'épreuve

La partie pratique de l’épreuve de spécialité se déroule en deux phases :

  • première phase : présentation de l’étude et du projet (durée 15 minutes).
    Le candidat présente l’étude puis le projet. Il expose les objectifs poursuivis, la démarche utilisée et les résultats obtenus en recourant autant que de besoin aux technologies de l’information et de la communication. Il précise pour le projet, sa contribution personnelle dans la production réalisée ;
  • deuxième phase : démonstration pratique et entretien avec le jury (durée 30 minutes). Le candidat répond aux questions en vue d’expliciter les résultats présentés, justifier la démarche suivie, les méthodes et les outils sollicités. Il met en oeuvre les technologies utilisées et répond aux sollicitations du jury.
Sujets zéro

Exemple d'étude :

  • le filtrage anti-spam pour la messagerie électronique.

Exemple de projet :

  • la gestion d'un portefeuille de projets informatiques.
  • Épreuves du second groupe (oral)

Les épreuves du second groupe sont organisées comme suit :
- temps de préparation : 40 minutes ;
- durée de l’épreuve : 20 minutes.

Télécharger les exemples

 

 

 

 

Carte du site | Nous contacter | ©2010 Académie d'Orléans-Tours