Les PGI en Économie et Gestion

Qu'est-ce qu'un progiciel de gestion intégré (PGI) ?

Quelques définitions pour cerner les contours du PGI

Un ensemble paramétrable de modules logiciels construit autour d'une base de données unique

« Produit logiciel paramétrable construit autour d’une base de données unique, susceptible de couvrir la majorité des besoins en traitement d’information des différents services d’une organisation grâce à un ensemble de modules compatibles. »

Laure Frébourg (voir article complet... )

« Les progiciels de gestion intégrés (PGI), ou dans leur appellation anglo-saxonne ERP (Enterprise Resource Planning), sont des progiciels qui couvrent plusieurs fonctions de l'entreprise et partagent un référentiel de données garantissant l'unicité des informations. Ils visent à répondre aux problèmes posés par les systèmes d'information présentant des redondances, incohérences ou lourdeurs de communication. »

Chantal Morley, Jean Hugues, Bernard Leblanc, Olivier Hugues
Processus métiers et SI, évaluation, modélisation, mise en oeuvre. Mars 2005 chez DUNOD

« Progiciel de Gestion Intégré (PGI) ou « Enterprise Resource Planning » (ERP) : Progiciel construit autour de l’intégration de modules de différents domaines de gestion comme la gestion financière, la gestion de production, les ressources humaines, la gestion de la relation client .... Ces offres se caractérisent par un haut niveau de personnalisation et de paramétrage par rapport à des offres dédiées à un secteur d’activité déterminé. »

Ministère de l’économie, des finances et de l’industrie
http://www.telecom.gouv.fr/fonds_documentaire/mp/pgimars2002.pdf

Un outil de gestion et d'automatisation des processus de l'organisation

« Progiciel de gestion intégré (PGI) ou Enterprise Ressources Planning (ERP) : progiciel qui permet de gérer les processus d'une entreprise et de partager les informations entre les métiers par le biais d'une base de données unique. Les PGI sont divisés en modules qui correspondent à des fonctions de l'entreprise (exemples : les produits diffusés par SAP, Peoplesoft, Oracle).
...
Pour gagner en efficacité à tous les niveaux de fonctionnement, les entreprises cherchent à intégrer les différentes fonctionnalités des logiciels qu’elles utilisent. Les progiciels de gestion intégrés (PGI) satisfont ces besoins. Ils organisent les échanges d’informations à travers une base de données partagée répondant à des codifications standardisées de l’information.
À partir de celle-ci il devient notamment possible d’automatiser des processus (de type « workflow »).
Par exemple, l’informatisation des achats selon ces normes permet au service comptable de déclencher automatiquement un paiement ou encore une mise en production, de mettre à jour automatiquement le stock des matières premières, voire de passer une commande pour renouveler ce stock. »

INSEE Première N° 1126 - MARS 2007
http://www.insee.fr/fr/ffc/ipweb/ip1126/ip1126.pdf

« Dans la mesure où il intègre tous les systèmes d’information en un seul et parce que son introduction est elle-même fondée sur la recherche d’économies, l’introduction d’un PGI dans une entreprise ou un groupe est l’occasion, rarement évitée, de repenser la répartition des tâches dans le sens d’une plus grande efficience. À ce titre, et seulement à ce titre, le PGI est un outil qui permet (mais n’impose pas) la réorganisation de l’entreprise par les processus. »

Revue Économie et Management - n° 116, juin 2005
Sommaire
Article complet
http://www.cndp.fr/archivage/valid/71845/71845-11141-14199.pdf

Pour résumer

Les définitions ci-dessus permettent de caractériser simplement le progiciel de gestion intégré. Le PGI est :

  • construit autour d'un référentiel commun, une base de données partagée ;
  • un ensemble de modules fonctionnels ( gestion commerciale, gestion des ressources humaines, comptabilité, etc.) ;
  • paramétrable et adaptable à l'organisation ;
  • doté d'un moteur de workflow permettant d'automatiser les processus.

Par son caractère modulaire, le PGI traverse une part significative des fonctions de l'entreprise. Son adoption conduit souvent à s'interroger sur les processus fondamentaux de l'entreprise créateurs de valeur ajoutée et sur l'adéquation de l'organisation de l'entreprise à ces processus.

 

 

 

 

 

 

 

Carte du site | Nous contacter | ©2007 Académie d'Orléans-Tours